Histoire de la Vallée de Joux

Les églises de la Vallée de Joux

Elles furent nombreuses, près d'une douzaine, y compris les chapelles catholiques. Deux passèrent par les flammes, celle du Lieu en 1858 et celle du Sentier en 1898. Plusieurs furent démolies pour être reconstruites souvent en d'autres lieux. Ainsi celles du Pont, du Lieu et la deuxième église du Sentier. L'histoire de ces bâtisses se révèle passionnante et fait état d'une population croyante et pratiquante. Une seule de ces églises fut élevée du temps des abbés, soit avant 1536, celle du Lieu, dont l'histoire et les origines restent bien obscures. Il y eut en plus des églises dites "officielles", des lieux de cultes nombreux où officiaient des groupes dissidents dont l'histoire fut parfois un peu chahutée. L'influence de ces "cellules" fut d'importance et marqua autant que l'église traditionnelle le caractère des Combiers, farouche et longtemps peu disposé à remettre en question ses croyances et pratiques. Cette mentalité transparaît à l'envi dans les "papiers" de la Feuille d'Avis de la Vallée. Il ne nous sera pas possible ici de faire l'inventaire complet de ces différents lieux de culte dont l'étude un peu approfondie demanderait un temps dont nous ne disposons pas. Nous sommes malgré tout persuadé que ces "flash" donneront un bon aperçu de l'histoire de nos bâtiments religieux.