3. Le temple du Brassus
L'église du Brassus vers 1860 photographiée par Auguste Reymond
    Comme dans toute collectivité qui se trouve éloignée du chef-lieu et au vu des incommodités que cette situation génère, le village du Brassus, dès qu'il prit quelque importance, tint à posséder son propre lieu de culte afin d'éviter à sa population des déplacements trop difficiles à la seule église de la commune alors en place, celle du Sentier.
    C'est en 1837 qu'eut lieu la dédicace du Temple du Brassus. C'est à ce moment-là aussi, sauf erreur, que se créa  la Paroisse du Brassus.
    L'aventure de la construction de l'église ainsi que des restaurations successives, est magnifiquement racontée dans la plaquette: 1837-1987, 150e anniversaire de la dédicace du Temple du Brassus, septembre 1987. On se la procurera auprès du village du Brassus.
    Nous ne ferons figurer dans le dossier joint qu'une ou deux photos tirées de cette production, ainsi que les textes paru dans la FAVJ du 4 septembre 1956 au sujet de la dédicade de l'église du Brassus restaurée.
    Cette bâtisse allait être photographiée maintes fois par Auguste Reymond, photograghe de la Vallée, dont le laboratoire, situé directement sous le toit de sa maison, avec la verrière indispensable, n'était éloigné que de deux pas.
    Signalons pour finir, que les sermons prononcés à l'occasion de la dédicace du temple du Brassus par MM. les pasteurs Vermeil et Bauty, le 24 septembre 1837, donnèrent lieu à une publication imprimée à Lausanne par l'Imprimerie et librairie de Marc Ducloux. De 1837, cette modeste brochure offre de comprendre la manière dont nos pasteurs d'autrefois comprenaient l'ancien et le nouveau testament, aussi souvent cités l'un que l'autre. Dans tous les cas il n'y avait pas de quoi rigoler !
    Cette publication pourra être consultée aux archives du Patrimoine.