1. Les églises du Sentier
Le peintre Henri Meylan devait peindre ultérieurement l'église d'avant 1898 avec un réalisme et un sens poétiques saisissants
   La première fut élevée au début du XVIIe siècle. Ses cloches résonnèrent pour la première fois le jour de Noël 1612. Sa construction correspond quelque part à la vraie naissance de la commune du Chenit.
    Un siècle plus tard, la population ayant augmenté dans de notables proportions, cette église primitive se révéla trop petite. Alors, plutôt que d'être privé de lieu de culte pendant toute la durée de la construction d'une nouvelle bâtisse mieux adaptée à une cohorte si nombreuse de fidèles, on éleva une nouvelle église directement sur l'ancienne qui fut démolie après coup. Ce second lieu de culte du Chenit put être mis en service le jour de Noël 1726. Les nouvelles cloches y furent posées deux ans plus tard.
    Bons offices de ce nouveau bâtiment pendant pas loin de 175 ans. C'est alors que l'église, le 23 mars 1898, passe par les flammes. C'est un choc pour cette population si attachée à son temple. Mais tôt l'on envisage un édifice qui sera alors de toutes autres dimensions. Celui-ci put être inauguré en 1902.
    On trouvera en documents annexes l'épisode de cette reconstruction. On découvrira aussi l'histoire résumée des trois lieux de culte du Chenit, établie en 1936 par Charles Vionnet qui était alors élève de l'Ecole industrielle. Son texte, visé par le professeur Auguste Piguet, professeur et spécialiste en histoire locale, offre de découvrir de manière certes succinte, mais claire et sans erreur, l'histoire de ces trois bâtisses.
    Quelques photos et dessins, surtout de la deuxième église, complètent ce dossier que vous découvriez, nous n'en doutons pas,  avec plaisir et intérêt. 
    Vous trouverez d'autre part quantité d'informations sur les églises du Seniter dans les ouvrages du professeur Piguet consacrés à la commune du Chenit. On se référera de plus à l'historique du Juge Nicole, de 1840, afin de savoir dans quelles conditions fut élevé le premier temple de 1612. Et enfin, vous découvrirez ultérieurement, au secteur "les riches heures du passé combier", les documents originaux qui ont trait à cette première construction.