Histoire de la Vallée de Joux

Les sociétés de regains à la Vallée de Joux

De telles sociétés sont toutes tombées en désuétude, certaines naturellement plus vite que d'autres. Le grand ménage à leur égard ayant été fait dans les années soixante du XXe siècle, d'une part par les voitures devenues plus nombreuses chaque année, d'autre part par des remaniements parcellaires qui mettaient les propriétaires face désormais à des domaines parfois d'un seul tenant. D'autres phénomènes de société sont aussi intervenus pour mettre une fin définitive à cette pratique ancestrale. Elle comportait pourtant un aspect poétique indéniable, avec toutes les vaches d'un hameau ou d'un village faisant un seul et unique troupeau pour pâturer la dernière herbe et allant partout à sa guise sur le territoire de tous les propriétaires. D'aucuns se souviennent encore de cette coutume qui fut l'une de celle que l'on ne put abandonner vraiment qu'avec regret. On découvrira dans cette nouvelle rubrique la plupart de nos sociétés de regains, quelques-unes ayant échappé à notre inventaire par l'absence totale de documents. Ainsi en sera-t-il des regains ou records, terme ancien, du Sentier, de l'Orient, du Solliat et du Brassus.