Histoire de la Vallée de Joux

Les hameaux

A l'écart des grandes ou moyennes agglomérations, ils ont souvent gardé tout leur charme et il fait bon y vivre. Leurs habitants sont très certainement plus attachés à ceux-ci que ne le sont ceux des centres où la population se brasse plus volontiers. Les hameaux dont les noms sont aussi bien poétiques. Il y a ainsi la Combe du Moussillon, les Piguet-Dessous et les Piguet-Dessus, Derrière-la-Côte, chez le Brigadier, chez le Christ, chez les Aubert, etc... Certains de ces petits hameaux font partie de hameaux plus conséquents. Ces appellations vont souvent par groupes de maisons, ou par voisinage. Leur histoire, en général, n'a jamais été faite. On en retrouve des bribes ici ou là. C'est avec ces faibles notes cependant que nous tenterons, au gré de nos recherches, de vous proposer une vision juste mais poétique de ces petites entités humaines qui, plus encore que les centres, il semble, ont été passées par le feu. Ces incendies, leitmotiv pour nous obsessionnel, fut un drame pour la Vallée de Joux ancienne qu'ils se sont presque plu à détruire. Afin qu'il ne reste rien. Afin que ce qui avait été vécu soit définitivement détruit, et par conséquent oublié des hommes qui viendront. Restent heureusement les archives, les souvenirs quelques temps, et surtout les photos. Celles-ci n'oublient rien. Elles témoignent et témoigneront encore dans des cents ans de ce que furent réellement ces sites.