Voyages et littérature

Les émigrants.

Voilà un sujet sur lequel nous avions passablement travaillé autrefois dans le cadre de nos éditions. La plupart de nos productions étant épuisées, nous avions laissé cette section dans l'ombre, ou par ailleurs elle risque de rester encore un bon petit bout de temps, vu le travail considérable qu'il nous faudrait pour réactualiser ce secteur. Ce qui ne nous empêchera pas de vous proposer, ici ou là, quelque texte ou lettre de l'un ou l'autre de ces voyageurs en partance ou de ces exilés. Il y aura naturellement parmi cette cohorte d'émigrés, qui le sont de manière passagère ou définitive, beaucoup de femmes. Car il se trouve que nos jeunes filles furent nombreuses autrefois, à s'en aller, en Europe et en Russie, comme femme de ménage, institutrices, ou préceptrices. Toutes ces gens méritent que l'on se souvienne de leur parcours qui n'a pas toujours été facile. Loin de là. Et quand le mal du pays vous a gagné, bigre, rien ne saurait plus vous consoler ni vous satisfaire...