77. Le Paradis.
Le Paradis.
    Si vous aller au Morond, vous ne pourrez manquer de voir, à droite en montant, en contrebas du chemin, l'ancien chalet d'alpage du Paradis.
    Beau nom pour un bâtiment où des générations de begers se succédèrent dans des conditions plus ou moins bonnes, mais surtout avec un boulot par dessus la tête, et répétitif à souhait. Alors, le Paradis pour les propriétaires qui encaissaient la location de l'alpage loué par un amodiateur ? Pour l'amodiateur lui-même qui a placé son équipe à laquelle il ne demande qu'une seule chose, faire du bon fromage?
    On ne le sait. Reste que ce nom intrigue et demande à ce qu'on lui trouve une explication logique.