Tome neuvième. Registre 1739-1758 du hameau de la Fontaine aux Allemands.
C'est si joli, par là-haut, C'est beau, par là-bas.
    Il s'agit du premier registre des délibérations de ce hameau. O combien sont émouvantes ces notes, qui vous sont offertes plus qu'un quart de millénaire après qu'elles été tracées par des secrétaires se donnant beaucoup de peine pour fixer, dans un français de leur façon, pourtant compréhensible encore pour nous de manière instantanée, le contenu des délibérations de ce qui constituait leur présent. Alors même qu'aujourd'hui, plus rien n'existe de l'environnement architectural en lequel se mouvaient ces gens. Il n'y a plus rien, plus que les écritures. Et celles-ci, on l'a dit en d'autres endroits, retrouvées par miracle au fond d'une grange, alors qu'elles auraient pu finir de manière plus réaliste dans une décharge de l'endroit, ou même, servir à allumer le feu. 
    Quand on prend conscience de cet incroyable miracle, on ne peut qu'offrir à ces notes, et même si elles ne font que se répéter, et même si, la plupart du temps, elles ne sont constituées que de listages, un second avenir par le biais de l'informatique. 
    Tout ceci rentrant dans le cadre de la volonté d'offrir à  la plus petite fraction de commune de toute la Vallée de Joux, donc de la plus petite administration de ce district, une matière supérieure à celle que l'on pourra fournir pour n'importe laquelle de nos grandes communes! Le petit qui, pour une fois, fait la nique aux grands. David contre Goliath !