9. Notes sur les écoles du Chenit - premier pavé  -.
Ancienne école de Derrière-la-Côte en l'état actuel. Photo Daniel Aubert, Brassus.
    L'histoire des écoles du Chenit offre une matière si complexe, que c'est à en perdre son latin. Car si l'enseignement, ici comme partout ailleurs, resta longtemps en un sommeil tranquille, ce fut essentiellement là du temps de nos chers Bernois, avec l'établissement d'un nouveau canton, celui du Léman d'abord, puis le canton de Vaud, il convenait de remettre l'ouvrage sur le métier et doter nos communes d'un enseignement au moins acceptable. 
    Cela se fit, mais avec des frais de plus en plus nombreux. Les écoles, dans cette grande commune, étaient multiples. Chacune mériterait son histoire détaillée et particulière. A défaut d'un travail aussi parfait, on découvrira dans ce nouveau document une matière pas toujours triée autant qu'il le faudrait, mais néanmoins, d'une page à l'autre, propre à chacune de ces "institutions". 
    Il faut reconnaître qu'une si grande commune ne pouvait pas regrouper tout l'enseignement scolaire  en un seul endroit ainsi que cela s'est plus ou moins fait dernièrement. Chaque village, même modeste, se devait de posséder son école. D'où la multiplication non seulement des bâtiments, mais aussi des enseignants. Ils allaient devenir nombreux, autant hommes que femmes. 
    Il faut reconnaître que l'histoire scolaire de la Vallée de Joux, en particulier celle de la commune du Chenit, est fort complexe. On s'en apercevra en découvrant les différents chapitres de ce secteur école. Effectuer une synthèse globale, pourrait être l'objet d'une thèse, celle-ci pouvant demander à l'intéressé plusieurs années de recherches. C'est beaucoup demander ! 
    Alors voici, tel que nous l'avions mise en forme il y a quelques années déjà, l'histoire sommaire des écoles de la commune du Chenit. Un  premier pavé qui sera suivi, l'an prochain, par un second de plus fortes dimensions encore ! A ne pas le croire !