9. Le ruisseau des Grands Champs, entre le Pont et l'Abbaye.
Le territoire des Grands Champs peint par Tell Rochat.
    La vaste zone des Grands Champs constitue l'essentiel du territoire agricole des villages du Pont et de l'Abbaye. S'y rendre, s'y mettre au milieu, à proximité des deux arbres qui donnent un bel équilibre à cette vaste zone, c'est retrouver une vallée à l'ancienne, où l'agriculture constituait la profession principale de la plupart des habitants. Alors la zone était faite de parcelles multiples, tandis qu'aujourd'hui les mas de chacun des propriétaires sont de dimensions fort respectables. 
    Les Grands Champs sont draînés par un ruisseau tout d'abord longeant l'une de ces grandes surfaces, et ensuite créant une zone humide et sauvage où poussent à loisirs plantes de marécages et autres "chevelus". Puis  la déclivité de ce modeste cours d'eau s'accentue, les eaux s'engouffrent dans une sorte de canyon, bien modeste il est vrai, passent sous la route cantonale et se joignent bientôt à celles du lac de Joux. 
    A l'embouchure, le paysage est superbe. Poussent dans une luxuriante végétation de bord de lac, des ancolies suprêmes de beauté et des iris sauvages que, bien entendu, une fois de plus, il est recommandé de ne pas cueillir.