9. Le lac Brenet
Une vision idyllique sur la Dent et le lac Brenet. C'était le 2 octobre 2011 et il faisait un temps superbe
    Un coin idyllique, d'autant plus que le niveau de l'eau ici reste stable, la vue de ce fait n'étant pas gênée par des différences de niveau découvrant des grèves boueuses ou caillouteuses et dont l'attrait ne réside que quand elles sont au fond de l'eau!
    Il faut une heure pour en faire le tour. C'est la promenade du dimanche par excellence. C'est aussi le lieu idéal pour les amateurs de footing qui parfois même, soucieux de leur grande forme, en font deux fois le tour, ce qui représente une dizaine de kilomètres.
    Le tour du lac est depuis quelques années agrémenté par des panneaux explicatifs sur les différentes industries qui pouvaient utiliser ses eaux. Usines métallurgiques, transport du charbon, exploitation de l'eau des lacs de la Vallée de Joux, glacières, il y a de quoi faire et surtout matière à intéresser le promeneur qui, sans ces explications, n'arriverait pas à croire qu'il put y avoir ici autrefois tellement d'activités différentes.
    Le lac Brenet est certes moins connu que son grand frère de Joux. Il est plus discret, dirons-nous, plus intime. C'est cela même qui fait son charme, tandis que la Dent de Vaulion, située presque à proximité veille sur lui, plus, le protège!