9. Hector Golay, greffier, journaliste et moraliste – 1840-1915
La rude barbe du meilleur journaliste que la Vallée put connaître, Hector Golay
    Ce personnage austère et moraliste, mais doué d'une culture exceptionnelle et d'un talent de journaliste impressionnant, habitant des Piguet-Dessous, est l'auteur de nombreux textes. Nous signalons parmi ceux-ci  "La Vallée de Joux de 1860 à 1890", paru dans le bulletin de la Société vaudoise d'utilité publique (SVUP), et le "Messager de la Vallée de Joux", journal concurrent de la FAVJ qui ne parut malheureusement que de 1879 à 1881, passant, comme on avait pu le dire, la moitié de sa vie à naître, et l'autre moitié à mourir ! Ce journal était édité sur les presses des trois  frères Golay des Piguet-Dessous. Sa fin marque le terme d'une grande et belle aventure qui n'aura pas été vaine, puisque la FAVJ, qui jusqu'alors n'avait guère proposé que des annonces à ses lecteurs, titillée par cette concurrence redoutable, s'était mise elle aussi à son tour à pratiquer désormais une certaine forme de journalisme.
    Hector Golay était aussi officier d'état-civil. Il est probable qu'il put exercer ses talents dans d'autres domaines encore. Malheureusement sa biographie reste sommaire et ne nous livre pas tout ce que cet homme attachant put réaliser en une carrière apparemment toute tournée vers l'écriture.