9. Du côté de Vallorbe, les Epoisats.
Seigne-Géret, dans la partie inférieure du vallon des Epoisats.
    Les Epoisats, terme un peu barbare comme il y en a tant dans la région avoisinante. C'est là que passa pendant des siècles l'artère principale de Vallorbe à la Vallée de Joux, et cela jusque vers 1930 où les importants travaux apportés au chemin de l'Echelle, permirent d'en faire la voie principale. 
    Les Epoisats, c'est un vallon compris entre la colline des Agouillons et la Dent de Vaulion. Et s'il est aujourd'hui désert, il n'en était pas de même autrefois où il y avait là de chalets, et même des habitations que l'on occupait probablement à l'année. Au fond coule un ruisseau qui va rejoindre l'Orbe un peu en aval des sources. Il passe par de rudes lieux. Mais plus en amont, vous découvrirez, si le coeur vous en dit, les espaces marécageux absolument superbes de Seigne-Géret. Lors de la floraison, avec en arrière-plan le sommet de la Dent-de-Vaulion, cette zone vous offre une magnifiscence incomparable, véritable enchantement des yeux.  
    En fait, les Epoisats, c'est tout un monde dont l'histoire attentive n'a encore jamais été faite. Et pourtant, que de documents passionnants tout autant qu'importants concernent cette zone qui vit aussi les gens de Vallorbe et de l'Abbaye s'écharper par le biais d'une procédure de longue haleine. Encore des histoires de bochérage, probablement.