99. Colombier, Reculet et autre Crêt-de-la Neige en 1901. S.A.
Du côté du Reculet.
    Le Crêt de la Neige vient ensuite. C'est la plus haute sommité du Jura, 1723 mètres. Elle présente un caractère uinique et que nous n'avons guère vu ailleurs jusqu'ici. Le sommet, ou plutôt les sommets, sont labourés de larges crevasses londitudinales pour la plupart, aux parois rocheuses verticales, hautes parfois de 15 à 20 mètres et dont le fond est rempli de neige. Le Crêt de la Neige est l'une des rares hautes sommités du Jura qui soit boisée jusqu'à son point culminant; en effet, il y a quantité de pins, les uns droits, les autres tortueux ou couchés; ajoutez à cela du rhododendron à foison et sous toutes les expositions, de la dryade et autres plantes spééciales... puis des bancs de rochers, des pierres et encore des pierres, et vous pourrez vous faire une idée assez juste de l'étrange montagne qu'est le Crêt de la Neige, le plus haut sommet jurassique.
    Encore un point, ne vous attendez pas à rencontrer de l'eau; vos efforts seraient vains. C'est sec, oh sec!