97. Retour à Arnosto
Les hivers d'antan à Arnosto.
    On avait déjà rencontré cette jolie bourgade du haut du Val Imagna lors d'un précédent article. Nous y voilà de retour. Mais cette fois-ci non par la route, par les chemins de la montagne qui nous ont permis, dès Blello, de l'autre côté, d'arriver en ces lieux après deux bonnes heures de marche. Vu l'ombre des forêts, la dénivellation acceptable, et de bonnes chaussures, une partie de plaisir. Ou presque! 
    Après Fuipiano, un village touristique bourré de Milanais qui ne nous plaît qu'à moitié, le bâti y a été massacré, le développement avait atteint il y a quelque dix ans des proportions peu sympathiques, voici Arnosto, village de beaucoup plus modeste, et surtout avec un ensemble de bâtisses traditionnelles qui lui offre un charme incontestable.
    Ici pas de recueillement possible dans la petite chapelle qui reste fermée la plupart du temps. Les Bergamasques redoutent comme le diable les intrusions indésirables, autant dans les bâtisses privées que publiques. Ca se cote à double ou triple tours. Mais par contre une visite est possible qu musée local qui est ouvert, et chose par contre très contradictoire, sans gardien. Et comme il y a des objets qui ne sont même pas sous vitrine, on se pose la question de la survie à long terme de ces belles expositions. Il est donc nécessaire de croire que les malandrins possibles s'intéresseront plus à votre porte-monnaie qu'à deux ou trois vieux outils qui ont, dans le fond, une valeur bien supérieure à l'argent liquide.
    Chose assez étonnante, dans ce petit complexe que l'on qualifiera d'administratif, en plus du musée, d'une salle d'exposition à l'étage, on trouve une bibliothèque! Celle-ci n'est malheureusement ouverte que quelques heures par semaine. Dommage, peut-être y trouverait-on l'un des nombreux ouvrages - peut-être une bonne cinquantaine si ce n'est plus - illustrés par le photographe Pepi Merisio, un artiste d'une envergure internationale.
    D'autres choses sont encore à voir, notamment ce bâtiment des douanes qui est de toute beauté.
    Pour tout cela, suivez une nouvelle fois le guide. Et ne vous inquiétez pas, c'est gratis!