96. Le secret de l'étoile, un conte montagnard de Julie Meylan, paru dans l'ESSOR du 22 décembre 1917.
C'est qu'on ne rigole pas toujours, au royaume des nains...
    En ce temps-là, tout aillait à la dérive chez Rhudi, roi des nains. Auparavant, le long des galeries souterraines qui forment ses états, les marteaux microscopiques frappaient sans relâche pour détacher des voûtes les pépites d’or nécessaires à consolider les réservoirs cachés où bout l’eau de santé que les hommes appellent thermale. Ailleurs, les minuscules pelles en silex captaient les sources profondes que les gnomes dirigent jusqu’à ras du sol pour arroser les moissons. Partout on ne rencontrait que petits ouvriers affairés comme des fourmis et plus joyeux que l’alouette. Leurs rires aigus qui se mêlaient au bruit des outils en danse, dominaient presque la chanson grave de la cascade, là-haut…