95. L'école à la Vallée de Joux, par Auguste Piguet.
Le collège industriel du Chenit à la fin du XIXe siècle.
    On trouvera dans une rubrique spéciale tout ce qui a trait à l'école à la Vallée de Joux, rubrique autrement plus complète que les quelques pages qui suivent. Néanmoins, par celles-ci, une fois de plus, nous avons tenu à rendre hommage à notre historien local qui aura souvent parlé de l'école. 
    Vaste sujet, qui constituait autrefois l'une des préoccupations majeures de nos villages. Car à ce moment-là, tout au moins dans les communes de l'Abbaye et du Lieu, l'école était à la charge des hameaux. Cette situation ne durera qu'un temps, puisque ce furent bientôt les communes elles-mêmes qui durent procéder à l'organisation complète du système scolaire. Les discussions portant sur cette problamétique, occupaient une part importante des assemblées. On s'était vite rendu compte qu'un bon enseignement était la condition sine qua non du développement positif de l'enfant. Il convenait donc de ne négliger d'aucune manière les écoles et leurs régents. Et même si l'on considérait néanmoins que ce domaine coûtait cher, trop cher, et que les finances communales, à ce rythme-là, bientôt ne pourraient plus suivre!