93. Praz-Rodet, un territoire mythique
Les "chevelus" des bords de l'Orbe
    Praz-Rodet, au milieu du XVIe siècle, connut les tentatives de plusieurs huguenots français fuyant leur pays avant le désastre et tentant de coloniser cette vaste région qu'on leur offrait sur un plat d'argent! Hélas, c'était mal connaître les rudesses de ce fond de Vallée tourbeux où le froid peut atteindre,  au bord de l'Orbe, des températures sidérantes.
    Compagnons vite dégoûtés des lieux qu'ils revendirent à la commune de Morges en 1563, et cela contrairement aux termes de leur abergement. 
    C'est de cette manière que cette grande commune du bord du Léman devint propriétaire d'un vaste territoire à la Vallée de Joux. Elle y installa bientôt des chalets, elle augmenta même la surface de ses propriétés en rachetant celles de Burtigny.
    Non rassasiée encore, au XXe siècle, elle acquit les Grandes Roches et la Moësettaz.
    C'est une très longue histoire que celle de Praz-Rodet qui verra deux nouveaux pionniers, un Le Coultre et un Audemars, quant à eux plus vaillants que leurs prédécesseurs, affronter le dur climat local  et bientôt se tailler une jolie réputation au milieu d'une population dont ils devinrent des acteurs incontournables.
    De cette histoire, nous ne vous en offrons ici que quelques bribes. En guise de premier plat, ou d'entrée, si vous préférez.