93. Jean-Claude Piguet, écrivain (1924-1979)     Jean-Claude Piguet, né à l'Orient en 1924, fit ses études à Lausanne puis monta à Paris. Il se destinait à une carrière littéraire, plein de fougue et d'ambition. Il produit alors deux romans qui auront l'honneur de la publication, "Le Train", en 1949, et "Les Gitans", en 1954.
    Ce sont-là des chefs-d'oeuvre de notre littérature française. Et pourtant ces deux romans ne connaîtront qu'un succès d'estime et ne lançeront d'aucune manière la carrière de l'auteur qui désormais se tait et passe à l'enseignement.
    Cette "brisure" est l'interrogation essentielle entachée à cette destinée apparue d'abord comme hors du commun, puis retombée à plat avec les simples fonctions d'un professeur de français.
    Jean-Claude Piguet avait été touché par la grâce, il avait le talent, l'imagination et cette pointe de folie qui font les bons auteurs, et le voilà qu'il se casse.  C'est une perte irréparable pour notre littérature. 
    On découvrira quelques aspects de son oeuvre en annexe.