92. De l'apothicaire au pharmacien.
Le métier n'est plus ce qu'il était...
    La pharmacie est une invention relativement moderne, tout au moins à la Vallée de Joux, puisqu'avant les années 1860, pour se procurer des médicaments, il convenait de descendre en plaine. 
    Heureusement, une donatrice généreuse, Elisa Capt du Solliat, en 1876, permis la construction d'une pharmacie à l'angle de la place de l'Hôtel de Ville et de la future route de la gare. Elle y demeure encore à l'heure actuelle, dite Pharmacie de la Vallée, doublée par la Pharmacie du Sentier, autrefois située dans l'immeuble Zeberli, aujourd'hui déplacée dans le bâtiment Migros.