91. Roland Piguet, écrivain (1921-1984)
Roland Piguet au temps de l'Epervier, dédicacant l'un de ses livres à la terrasse Martini des Champs-Elysées
    Roland Piguet, originaire de l'Orient où il est né en 1921, et y décéda en 1984, vécut surtout à Paris. Il se lança dans différentes aventures théâtrales où il ne connut guère que les bas du métier. Il se tourna alors vers l'écriture, et créa son héros principal, l'Epervier, personnage clé de romans d'espionnage menés tambour battant. Nous sommes au coeur de la guerre froide. Les communistes et les occidentaux s'espionnent à tour de bras, et surtout ne se font aucun cadeau. Les règlements de comptes sommaires  sont souvent le propre de cette littérature quelque peu délaissée depuis l'ouverture du rideau de fer.
    Roland Piguet en conséquence se vit relégué dans les séries d'autrefois que ne lisent plus que les passionnés de cette littérature. Ce fut néanmoins un grand maître de l'écriture, un ciseleur parfait de notre bonne langue française, avec un style d'une rare élégance. Le scénario de la plupart de ses romans ne sont pas en reste, habiles, passionnants et souvent durs. Si les ennemis de l'Epervier ne sont pas des tendres, lui aussi, en réponse, ne fera guère de cadeaux. Se tirant de toutes les situations, sa moralité n'est que la conséquence d'un milieu sordide où le sang coule, et parfois à flots.
    Roland Piguet mérite vraiment notre attention. Il est parmi nos grands Combiers d'autrefois, l'un des rares qui aura su se faire un nom au-delà de nos modestes montagnes.
    Nous avions pour but d'offrir un résumé de toutes les aventures de l'Epervier, certaines parues sous des éditions différentes. Il y a toutefois que si ces romans d'espionnage sont toujours remarquablement écrits, la trame est sensiblement pareille. Nous sommes en plein guerre froide et les coups fourrés entre le monde libre et les pays d'au-delà du rideau de fer sont nombreux et variés, mais toujours impitoyables. Cette répétition fait que très vite nous ne savons plus trop quel volume nous avons déjà lu ou pas! De ce fait nous ne vous offrirons des résumés que pour les récits vraiment hors du commun, tel que l'ouvrage: "Chasse à l'Epervier", où l'aventure est véritablement brûlante, avec l'horreur de tortures sans nom. Non pas que nous raffolions de celle-ci, bien au contraire, néanmoins ici, elle rend quelques-unes de ces pages vraiment insoutenables, preuve que l'auteur sait comme personne vous faire participer à ses enquêtes, et quelque soit l'intensité de celles-ci. 
    Ce récit sera reproduit prochainement tel qu'il parut à l'époque.