91. La noble Confrérie du Mont d'Or
Les confrères s'étaient-ils habillé de la sorte?
    Celle-ci fut instituée à Pontarlier lors d'un concours en 2000. Nous oublions si elle eut l'occasion de poursuivre ses activités ou si ce ne fut qu'un peu de paille, une belle ambiance momentanée, dans un milieu professionnel accaparé par les soucis de production et de commercialisation,  vite passée à pertes et profits!
    Nous devons le texte d'intronisation, sans aucun doute, à Denis Bonnot, à l'occasion grand échanson, l'homme providentiel à qui le vacherin, vu sous un angle transfrontalier, sera aussi redevable d'un historique en bonne et due forme paru en 2006.
    Ce texte est très beau et rend hommage au produit créé il y a quelques siècles outre Risoud, peut-être, et c'est bien là ce qui dérange, d'après une recette qui serait parvenue des Alpes où le vacherin jouit d'une histoire de près  de huit siècles, et ceci par la simple voie des échanges et des émigrations.
    Vacherin quand tu nous tiens!