90. Un concours interprofessionnel du Mont d'Or à Pontarlier en 1999
Un produit séculaire produit dans la région du Mont d'Or
    Ce concours donne l'occasion aux organisateurs de sortir une magnifique brochure qui, plus que d'être purement promotionnelle, s'intéresse au produit de A jusqu'à Z, ou presque, et montre son cheminement par de superbes photos. C'est là une plaquette de qualité, intéressante, à mettre en toutes les mains, et principalement entre celles des collectionneurs de tout poil qui trouveront ici à se régaler. Autant que les convives de la Boissaude attablés derrière un Mont d'Or passé au four, menu saisissant qui ne vous donne qu'une envie, c'est d'aller vous installer à la table voisine.
    Cette plaquette donne aussi des chiffres quant à la production du vacherin du Haut-Doubs sidérants. Pour un Suisse ayant lui aussi trempé dans le métier, hors course depuis bientôt un quart de siècle, c'est là un véritable choc que ne peuvent comprendre que ceux qui auront eux aussi vécu du et pour le vacherin. A vous assommer un boeuf! Et pourtant il faut accepter la réalité. Non seulement le vacherin du Haut-Doubs a pris une belle revanche sur le vacherin Mont-d'Or suisse, mais il l'a littéralement écrasé. Fini de rire et de plaisanter, l'avenir est désormais,  en un pays où les progressions sont encore possible, à une production quasiment industrielle, mais ne réléguant pas tout à fait, on ose l'espérer, les anciens gestes dans les oubliettes de l'histoire artisanale et industrielle de nos régions transfrontalières.