90. Les belles églises de Serina. 3. Chiesa Santa Maria Annunciata.
Palma il Vecchio adorait peindre les jolies dames de son temps.
    C'est la plus grande de la cité. Elle fut reconstruite selon le style baroque en 1730. Il est donc inutile de tenter de retrouver ici des fresques anciennes. A moins que nous ayons négligé quelque partie où des vestiges de celles-ci auraient pu être sauvés et mis en valeur. 
     Elle est somptueuse même dans ce style "nouveau". Mais ce qui retiendra surtout l'attention, ce sont les polyptiques peints par Palma il Vecchio, des oeuvres véritablement admirables. Celui de la Presentazione della Vergine notamment, est d'une incroyable beauté. Un nouveau cadre, ou l'ancien parfaitement restauré, avec des ors éclatants, vient de lui être offert grâce au soutien de la Banca popolare di Bergamo. On croit aussi savoir que cette restauration a pu se faire dans le cadre d'une revalorisation de certaines oeuvres de la région suite à l'Exposition universelle de Milan. 
    Il ne faudrait en aucun cas non plus négliger le Christ rédempteur, panneau peint où le bleu domine d'une manière superbe, situé à proximité du choeur. 
    Des oeuvres que des foules nombreuses se devraient d'admirer dès l'ouverture de l'église le matin. Et pourtant pour le faire, vous êtes marre seul, impression vraiment extraordinaire, comme si ces productions dont l'équivalence est à rechercher parmi les plus grands musées du monde, vous appartenait en plein. Rester là un bon quart d'heure à admirer le travail magnifique de Palma il Vecchio, fut un instant de grâce, un privilège rare, un instant de plénitude absolu. 
    On peut cependant croire que ces oeuvres ont été restaurées et que les artistes qui ont participé à ce travail, sont eux aussi de grands maîtres, tout au moins des professionnels, hommes ou femmes, en pleine possession de leurs moyens. On leur accordera à eux aussi notre reconnaissance.