8. Une visite éclair à Zogno en 2011.
Un vaste escalier conduit à l'église de Zogno.
    Ou plutôt attardons-nous sur un cas particulier. Zogno est une petite cité malheureusement située sur le grand axe du val Brembana. Il constitue même une sorte de goulet d’étranglement. Dire que la circulation est saturée le week-end, n’est pas suffisant. C’est tout simplement la colonne incessante où les voitures se touchent toutes et qui ne se désagrège qu’en fin de soirée, quand des dizaines de milliers d’habitants de la plaine ont enfin put gagner leurs pénates des multiples villages de cette très belle région. Les maisons des bords de route sont grises de pollution et de poussière. L’une de celle-ci, vue hier encore, est à vendre. On peut se poser la question de savoir quel sera le fou qui investira dans un bâtiment dont tous les habitants seraient amenés à subir un tel assaut en permanence, et à respirer un air saturé de particule fine, problème naturellement jamais évoqué.     Cette situation nous a fait juger de cette cité un peu trop vite, en la qualifiant de diverses manières, comme étant par exemple le trouduc  de l’Italie ! Elle l’est en réalité, tout au moins dans sa partie basse, là où la traverse cet axe infernal qui, à notre avis, eut pu tout de même être déplacé, ne serait-ce qu’en bordure de rivière où l’on aurait construit une route sur pilotis. Le développement que l’on souhaite exige tout de même des moyens et des solutions.