8. Société de musique des Bioux créée en 1779.
Les Bioux par Wegelin, vers 1830, soit un demi-siècle après la création de la Société de Musique.
    Il est très probable que les amateurs de belle musique aux Bioux, lorsqu’ils lançaient les fondements de leur chorale en 1885, n’avaient plus en mémoire que le village avait possédé, quelque cent ans plus tôt, une organisation de ce type.
  
L’existence d’une première société de chant au village, a été révélée par Jacques Burdet dans son excellent ouvrage : La musique dans le Pays de Vaud sous le régime bernois (2536-1798), paru chez Payot – Lausanne, en 1963.
Nous nous permettons d’en tirer ce qui concerne la dite société.   
  
« A vrai dire, le 1er février 1779 déjà, soit exactement une année et demie avant sa fondation (chant-sacré du Sentier), une autre société de chant avait vu le jour au village des Bioux, dans la paroisse de l’Abbaye. L’examen de ses règlements prouve que la société du Chenit imita en tous points sa voisine et sœur aînée. La plupart des articles furent même repris textuellement. Mais, après avoir été l’inspiratrice, la société des Bioux fit à peine parler d’elle et semble avoir disparu à la fin du siècle. Celle du Chenit, au contraire, parvint à s’épanouir rapidement et à rayonner sur toutes les paroisses voisines ».
   
    Nous ne saurons rien d’autre sur cette société qui fut, sauf erreur, la première du genre à la Vallée de Joux.