89. Evasion à Paris en 1953, par J.N.
Le soir est tombé sur la ville...
    Les journaux d'usine de la Vallée de Joux connurent des fortunes diverses. Nous connaissons trois publications de ce type:
    Le Quinquet, journal de Parechoc - Gallay - Assortiments (le décryptage de ces diverses raisons sociales sera effectué en d'autres lieux).
    Tic-Tac, journal de l'entreprise Jaeger-Le Coultre.
    LEM Contact, journal de l'entreprise Lemania.
    Ces journaux offrent tous une matière intéressante, ne serait-ce que les chroniques offertes aux jubilaires, nous permettant de découvrir ces vieux de la vieille qui ont fait parfois des demi-siècles en usine.
    Parfois aussi les textes proposés aux rédacteurs de ces sympathiques publications, permettent de faire un beau voyage en compagnie de quelque employé que l'usage de la plume n'effraie pas. Ces récits nous parlent d'époque qu'il est bon de connaître par le biais de leurs lumineux souvenirs.
    Ils ont souvent le désavantage de n'être pas assez développés. Ainsi l'article que nous vous proposons aujourd'hui, alors que le sujet mériterait certes plus, ne comprend que deux pages. Le rédacteur tenait-il à n'accueillir que des textes concis qui en aucun cas n'effraient le lecteur ? C'est possible. Et c'est quelque part dommage.
    Paris, qui n'est aujourd'hui plus qu'à deux pas, c'était alors presque l'aventure...