87. Il y a fête à Peghera.
Braves gens de Peghera, venez tous assister au spetacle du Grouppo folkloristico di Arlecchino.
    A vrai dire nous sommes retourné dans cet agréable village, plus pour voir à nouveau le polyptique de Palma il Vecchio, peint au XVe siècle, que pour se mêler à une foule désireuse de s'accorder quelque loisir sortant un peu de l'ordinaire. 
    On l'aura donc revu, cet ensemble extaordinaire, qui figure là, au fond de l'église. Et que l'on peut contempler seul, tandis que les foules, ailleurs, font la queue et se pressent derrière quelque Joconde de la même époque. Ce sentiment vous rend heureux et vous fait comprendre une fois de plus que la plupart des hommes aiment à être comme des moutons. Tous à la même place, pour voir tous la même chose! 
    Peghera jouit d'un paysage superbe. Il s'agit du Val Taleggio qui vous offre ses quelques hameaux et villages, mais surtout ses montagnes dont les sommités sont pelées, preuve de leur altitude. Là-haut pâture du bétail qui permet de garder à ces pâturages leurs caractéristiques traditionnelles. Le lait est descendu dans la vallée. 
    Peghera, c'est aussi le village du taleggio, un fromage désormais bien connu, fabriqué en France, affiné en ces lieux, dans d'immenses caves que l'on trouve en dessous de la route cantonale. Il s'agit des fromages Arnoldi, maison qui occupe une part notable du marché. Reste pourtant des productions locales de taleggio type fermier. Les goûts sont différents. Mais l'un dans l'autre le fromage est toujours agréable et se déguste  avec plaisir. 
    Cette nouvelle visite à Peghera nous aura aussi donné de découvrir un groupe folklorique plein d'imagination qui, sous la houlette d'une maîtresse femme ainsi que sous l'enseigne d'Arlecchino qui aura donné son nom à la troupe, nous enchante.