84. La renaissance d'un produit de qualité, le vacherin des Bauges
Quelque part dans le massif des Bauges
    On avait déjà découvert dans un précédent chapitre sur le vacherin de Savoie, la présence des frères Ballaz fabricant de vacherins des Bauges. Aujourd'hui, texte paru la même année 1993, produit par Marie-Anne Guérin, nous les découvrons une nouvelle fois, mais cette fois-ci accompagnés de deux autres fabricants de cette pâte molle, ceux-ci de générations postérieures. Le fromage  quant à lui reste le même. 
    Ainsi produit par trois petits centres de fabrication où les méthodes doivent rester plus ou moins les mêmes, puisque les frères Ballaz semblent avoir été les maîtres des deux autres producteurs.
    Le tout est décrit de manière très sympathique et très attentive par l'auteur, qui donne même la recette de ce produit au passé si prestigieux. Il est évident qu'à eux trois, nos affineurs n'offrent pas à la région de Savoie des tonnages bien remarquables. C'est là un produit de niche. Qui mériterait très certainement une expansion plus large, et produit, qui le sait, par une coopérative qui pourrait tout de même augmenter de manière significative,  sans nuire à personne, et surtout pas à ces trois producteurs artisanaux, le tonnage global. C'est là tout au moins les voeux de l'auteur qui voit une extension facile du produit qui jouirait de cette manière d'une véritable renaissance. Et celle-ci, vu son immense passé, tout à fait légitime et bienvenue.