81. Marc Guignard, chef vénéré de la Chorale de l'Orient (1896-1967)
Marc Guignard, directeur de la Chorale de l'Orient
    Marc-Frédéric Guignard est né en 1896 sur le Crêt, à l'Orient. Il décéda dans la même localité le 3 avril 1967. L'un de ses amis, Roger Bornet, témoigne de ce que fut l'homme que l'on découvrira plus en détail dans notre annexe:
    "Oui, Marc, tu fus l'homme des triomphes, triomphes pour ton village et pour toi-même. Tu connus l'amitié, l'amour des tiens, la vénération de toute une communauté. Par tes talents, ta bonté, ton labeur, tu méritais bien ces marques d'estime, cette  affection, ces honneurs. Mais au milieu de tes sociétés, tu étais déjà l'homme de la solitude. tu parlais peu, mais bien. Tu avais devant les yeux des horizons que ne devinait personne. Poésie et musique, nature et communion des hommes te retranchaient de la banalité."
    Marc Guignard fut aussi un homme de plume. On lui doit entr'autre "Des origines de la "louable Société de musique du Cbenit", texte que l'on retrouvera aussi en annexe.