7. Vacances automnales à la Vallée de Joux - FAVJ du 29 octobre 1980 -
Malheureux chevreuils pendus au bout d'une branche, heureux chamois que l'on laisse tranquilles...
    Ce paisible promeneur ne devait ce jour-là pas jouer de chance. Pour preuve, tout en se promenant du côté des Amburnex:
    "...bref, une toute petite récolte (de champignons),  c'était un lundi; par contre nous avons trouvé une corbeille de grenades et de ferraille. Lors du chemin du retour, c'était vers les onze heures, rencontre avec des soldats occupés à barrer la route et planter des cibles mannequins et autres; un peu plus loin, la route coupée par un fossé de trois mètres de large..."
    Et encore, du côté du chemin des Sablons:
    "... arrivés sur les hauteurs, nous apercevons en bordure du chemin un groupe de chasseurs (ils étaient trois plus les chiens). L'un nous a fait signe carrément de nous arrêter, le deuxième était maculé de sang, le dernier ne savait pas tellement à quelle page il en était. Et pour corser le tableau, de magnifiques chevreuils pendus aux branches du sapin, le ventre ouvert..."
    Décidemment, il est des jours où il vaudrait mieux rester à la maison !