7. Société de tir La Réunion du Lieu (1854-1899), formée de trois sociétés de tir plus anciennes.
Le Lieu en 1852 par Devicque, soit deux ans avant la réunion des trois sociétés de tir que comptait alors le village.
    On se demande comment dans un village aussi petit que le Lieu, au début du XIXe siècle, il put exister menant des activités parallèles, trois sociétés de tir! Il s'agit ici de la Société de tir dite de l'Ascension, des Fusilliers de St-Jacques et des Grenadiers du Lieu.
    Ce sont-là trois sociétés qui n'ont pratiquement pas laissé de traces. Elles sont signalées surtout lors de leur fusion en 1854 pour former la société de tir La Réunion, qui elle, poursuivra vaillamment ses activités jusqu'en 1899.
    Ces trois sociétés devaient être d'origine relativement ancienne. Il est presque assuré qu'elles existaient déjà du temps de LL.EE. qui les avaient toutes trois autorisées. Il eut été intéressant de retrouver leur acte de fondation et leurs règlemenst. Il n'y a pratiquement aucune chance que l'on puisse mettre la main sur l'une ou l'autre de ces pièces d'archives.
    A leur terme, en 1854, l'Ascension comptait 26 membres, la Société des Fusiliers 39, et la Société des Grenadiers 31. Certains tireurs faisaient partie de deux sociétés différentes en même temps. Il n'y a par contre pas eu d'exemple d'un "mordu" qui ait fréquenté les trois sociétés en même temps.
    Il est dommage que la nouvelle société, La Réunion, n'ait pas tenu à reprendre les archives anciennes de ces trois sociétés qui sont probablement restées aux mains des derniers secrétaires pour finalement se perdre.
    La nouvelle société La Réunion devait compter un peu plus d'une trentaine de membres.