7. Les trois Noël de dom Pontius, par Julie Meylan
Enluminure du bréviaire de Josse de Silenen évêque de Sion (fin du XVe siècle)
    Julie Meylan est une nouvelle fois sur les traces de notre brave Pontius. Elle le fait originaire de Provence où l'homme apprend à jouir des merveilles que révèle ce pays de Cogagne. Mais il est bon, pour un homme de foi, d'envisager des existences plus difficiles. C'est pourquoi Pontius est envoyé évangéliser dans une contrée lointaine qui est la nôtre.
    Un pays au climat austère, où la solitude règne, où l'hiver surtout est proprement intenable. Et c'est là pourtant que le brave homme va vivre, goûter à trois Noël avant que de rendre l'âme lors du dernier, tout en se  souvenant par miracle  avec extase de sa bienheureuse Provence qu'il croit retrouver!
    Il est évident qu'ici, une fois encore, Julie Meylan donne libre cours à son imagination débordante et que ce qu'elle restitue n'a qu'un maigre rapport avec la réalité. Mais oublions ces contraintes historiques trop déprimantes, et laissons-nous emmener dans ces grands rêves où notre auteur excelle et se réjouit.