7. Exposé sur les pâtes molles en Suisse romande par Albert Neuenschwander, directeur de l'Ecole cantonale de fromagerie de Moudon
Agénor Grobet, longtemps laitier aux Charbonnières, un passionné du vacherin.
    M. Albert Neuenschwander, qui devint aussi gérant de la Centrale du vacherin Mont-d'Or, poste qu'il devait garder très longtemps, était la personne adéquate pour traiter du sujet. D'autant plus que son école, et depuis longtemps déjà, s'était spécialisée dans la fabrication de pâtes molles diverses, dont le reblochon, le camembert et le brie.
    Parler du vacherin Mont-d'Or ne lui était donc d'aucun problème. Il put le faire avec brio dans cet article du Laitier romand de 1956.
    Il est évident qu'à l'époque l'idée que l'on avait de l'histoire du vacherin, était un peu simpliste. Deux ou trois éléments et le tour est joué. On sait depuis lors que cette histoire est beaucoup plus complexe que cela, et que surtout elle est loin d'être faite de manière un peu exhaustive, si faire se peut, car il manquera toujours des pièces importantes à ce vaste puzzle.
    En attentant cette légère approche permet tout de même de fixer certaines bases qui ne demandent pas à être remises en question, tout simplement mériteraient d'être "affinées"!