7. Du côté de Vallorbe, le chemin et hameau de l'Echelle.
Carte frontière Exchaquet, de la fin du XVIIIe siècle.
    Ce nom d'Echelle concerne toutes les routes conduisant de la Tornaz à Vallorbe par le côté occidental. Il s'applique aussi au hameau de l'Echelle, sur France, dont l'existence fut longtemps contestée, et même menacée, par les habitants de Vallorbe qui estimaient que là était encore leur territoire, alors que l'on sait pertinemment que cette zone avait dès longtemps été colonisée par les habitants de Rochejean qui y avaient défriché des surfaces considérables et établi des granges. Il se pourrait bien que les Vallorbiers,  avec une partie de leur territoire tellement pentue que l'on ne s'y accroche qu'avec peine, aient été jaloux de ces belles surfaces de champs qu'ils ne pouvaient que lorgner et envier. 
    Nous ne parlerons pas ici de ces différents, vous invitant à les découvrir dans: Vallotton, Vallorbes, 1875, p. 64 et suivantes, mais bientôt plutôt du chemin de l'Echelle lui-même dont l'appellation intrigue. D'aucuns ont essayé d'expliquer ce toponyme. 
    Voir aussi, au sujet du chemin de l'Echelle, notre chapitre consacré aux Epoisats.