76. Le blatier
Enseigne de la famille André à Lausanne.
    Le blatier n'est autre que le vendeur de grain dans un marché. Il achète au meilleur prix et revend le plus cher possible. D'où souvent son impopularité vis-à-vis du public qui'il ne craint pas d'affamer quand cela l'arrange. Il n'est pas étonnant que les blatiers aient parfois été pris à partie par une populace affamée, accusant ces professionnels du blé, par conséquence du pain, de tous les péchés du monde! 
    Un triste métier donc que celui de blatier. Le pratiqua en grand la famille André de Lausanne, entreprise née en 1877, crue invincible tout au long du XXe siècle et qui pourtant ferma brusquement ses portes en 2001.