76. Bellevue.
Superbe double entrée de Bellevue.
    On se rapproche singulièrement du vallon des Longevilles. Une région nouvelle  s'offre désormais à notre vue. On a carrément changé de région.
    Au bord de la route, Bellevue. Chalet qui apparemment ne paie pas trop de mine. Mais nous en approcher  nous permet d'en découvrir tous les éléments architecturaux dignes d'intérêt. Une nouvelle fois, les propriétaires constructeurs avaient tenu à mettre sur pied un édifice solide et beau. Le prouvent les superbes pierres de taille des encadrements des portes et des fenêtres. C'est là un travail admirable qui honore ces tailleurs de pierre d'autrefois qui devaient tout de même le savoir, qu'ils étaient d'immenses artistes! Ils ont embelli l'espace alpestre de leurs productions soignées, consciencieux en diable, qui ne livraient jamais que de la belle ouvrage. Sans brisure jamais. C'est tout simplement beau.
    Comme l'est aussi le paysage que l'on découvre d'ici, de ces hauteurs à l'arrière desquelles vous savez désormais qu'est un monde immense, celui de plus d'une cinquantaine d'alpages.