74. Les verrières de la Vallée de Joux.
Extrait d'un plan de Jean Pasche Laysné, de 1671 (ACM).
    Verrières ou verreries, les deux termes furent utilisés au cours des âges. Il y eut plusieurs de ces établissements à la Vallée, dont les deux plus célèbres, les verrières de Praz Rodet et les verrières des Grands Plats. 
    Auguste Piguet à fait de ce sujet l'une de ses "marottes". Il est revenu maintes fois sur ces établissements, tentant, dans la mesure du possible de les cerner. Il a notamment beaucoup traité des verrières de Praz Rodet, reliant leur origine à l'établissements en ces lieux des gentilshommes français, au milieu du XVIe siècle. Ce que l'on constate malheureusement, c'est qu'il n'y a aucune trace écrite d'un tel établissement à cette époque, les premiers signes tangibles des dites verrières n'apparaissant que vers 1630 environ, situation que relève par ailleurs Paul-Louis Pelet lui aussi intéressé par le sujet. 
    Sujet complexe, riche, qui n'a pas encore été totalement exploité. Les traces de ces verrièresse se découvrent encore sur le terrain où l'on peut rencontrer de petits déchets de verre. Pour ce qui est de retrouver des pièces antérieures, les chances sont bien rares. 
    Quoiqu'il en soit, voilà un thème historique qui aura passionné nos historiens et qu'il convient de retrouver aujourd'hui même. Bonnes découvertes!