74. Les pas chancelants, de Mme David Perret, 1921.
Le Crêt, à l'Orient.
  Sous cette signature enigmatique, se cache en réalité Anna Julie Henriette Piguet (oct. 1866-mars 1908). Son roman, plein de sensibilité, où la mort rôde à chaque pas, fut curieusement édité longtemps après son décès de 1908, en 1921, et cela en Suisse-allemande. Il n'y a pas lieu de croire que ce livre ait été diffusé d'une manière convainquante à la Vallée de Joux. C'est donc presque un inédit que nous vous proposons aujourd'hui. 
    Nous ne savons pas si cette longue romance à la manière d'autrefois saura retenir votre attention et toucher votre sensibilité qui pourrait bien ne plus être ce qu'elle pouvait être autrefois. Ce dont nous avons la certitude, c'est que sa mise en forme électronique nous a coûté un temps et une peine qui nous ont demandé de nous interroger plus d'une fois sur l'utilité d'une telle démarche ! 
    Qu'à cela ne tienne. Le roman tel qu'il nous a été possible de reproduire est là, à votre disposition, et nous vous souhaitons du plaisir à cette lecture d'une histoire se passant en grande partie au Crêt de l'Orient, alors que nous sommes à l'époque de l'arrivée du train à la Vallée.