72. Impression du Pays de Bergame II.
Un mur parmi des milliers d'autres murs. Résisteront-ils longtemps à l'érosion du temps sans les soins de l'homme ?
    Ce pays, possédait un patrimoine architectural exceptionnel. Celui-ci malheureusement mis à mal par l'implantation d'une civilisation résolument moderne qui,  pendant des décennies ne respecta rien, ni les chemins muletiers, ni les murs de soutènement dans les campagnes, ni surtout les bâtisses qui furent restaurées de manière affligeante. Rares demeurent ainsi les petits hameaux, avec leurs maisons de pierre, avec leurs balcons de bois, qui ont su garder le charme d'autrefois. 
    Il faut néanmoins garder quelque espoir. Les autorités politiques ont pris conscience de la richesse de ce patrimoine et tentent, quoiqu'avec peine, d'en garder la trace, voire de le mettre en valeur. Ce renouveau bienvenu permets de mieux comprendre le passé proche ou lointain,  de ce pays pour le moins difficile sur le plan de l'agriculture, avec des pentes, encore des pentes, toujours des pentes, et quasiment aucun coin plat pour y poser un véhicule. D'où l'usage, autrefois, alors que les routes n'existaient pas, on utilisait les petits chemins de pierre, de cohortes de mulets qui allaient sans cesse d'un point à l'autre. 
    Nos considérations se bornent aujourd'hui à vous entrâiner sur un léger parcours fait à proximité même de l'un des hameaux de cette vaste région.