72. Chorale de l'Orient fondée en 1881
Un ménestrel bien sympa figurant sur la plaquette du 80e anniversaire de 1971.
   Voici une société dont l'histoire a été retracée par le menu par Marcel Golay-Caillet, résumée par d'autres auteurs en quelques autres publications. On lit ainsi dans la plaquette du 80e anniversaire:
    "Pourquoi appelée Chorale de l'Orient de l'Orbe ? On aurait pu aussi la nommer Chorale des Sapeurs Pompiers, pour la bonne raison que c'est après un exercice, suivi d'une brève assemblée menée rondement par le capitaine Meylan-Duvanel et ceci en 1880 déjà, que des regrets furent exprimés de ne pas avoir de chorale dans le village. Il y avait tant de belles voix dans la compagnie, mises en valeur encore avec un bon verre, autour de la table ronde de l'Hôtel de la Poste. Eugène Fressineau, du nombre des chanteurs, y avait déjà songé. Il n'hésita pas, voyant le moment propice, de proposer la fondation d'une société de chant à L'Orient. Tout le monde fut d'accord. Un appel fut lancé et une assemblée constitutive réunit 31 citoyens le 15 janvier 1881".
    Ce fut le début d'une belle et grande aventure qui dure toujours. Point d'orgue de cette existence de plus de 130 ans, le voyage de la Chorale de l'Orient au Canada, du 11 au 21 septembre 1998. Un grand moment de la vie de cette société.