71. Jeux et loisirs d'autrefois.
Fallait chanter un couplet, et ce n'était point facile...
    Il fallait non moins que les connaissances prodigieuses du professeur Piguet pour témoigner des jeux et des loisirs d'autrefois. Tout cela est complexe, et tout cela aussi est affaire de mode. Un jeu couru, pratiqué, est bientôt abandonné pour être remplacé par un autre. Rares sont ceux qui durent des éternités, les nius peut-être! 
    Cette vie paisible d'autrefois, pour peu que l'on ait des loisirs! Alors les jeux et les distractions étaient simples. On se contentait de peu. Non mes petits jeunes, non mes petites jeunettes,  il n'y avait ni ordi ni I-pad, I-Pod, I-ceci, I-cela, et surtout l'écran n'existait pas. Au fait, savez-vous quand la télévision a commencé à pénétrer dans nos foyers ? C'est au milieu des années cinquante pour les premiers postes. Noir et blanc, bien entendu, et toute petite lucarne qui semble ridicule aujourd'hui à côté des écrans géants qui nécessitent presque de se mettre hors de la maison pour avoir la distance correcte par rapport à l'image! 
    A.P. s'est donc attardé longtemps sur ces vieux loisirs, retrouvant dans sa mémoire des jeux de son enfance, ayant aussi interrogé les vieux de l'époque qui lui avaient confié ce dont ils avaient fait leur enfance en termes d'amusements. On n'allait pas acheter des trucs chers, on improvisait, on faisait avec les moyens du bord. Il y avait aussi parfois des jeux violents, où l'enfant rentre à la maison avec les jambes pleines de bleus, une bosse sur la tête, les genoux en sang. C'est de bonne guerre. Où l'on joue à la petite guerre, aux gendarmes et aux voleurs, à la cache, aux indiens, au Robinson Crusoé. Bref, l'imagination n'est jamais prise en défaut, et puis aussi, quand on s'ennuie, on trouve toutes sortes de trucs pour ne plus s'ennuyer. 
    C'est là un domaine passionnant, peu exploité, sur lequel, il ne fait aucun doute, il y aurait encore beaucoup à dire. Mais voilà, les vieux s'en sont allés et avec eux les informations qu'ils détenaient. On ne saura donc jamais certaines choses quant aux loisirs d'autrefois. Les pages du grand livre de jadis se sont refermées sans qu'on ait mis aucun signet nulle part. Mis à part entre celles que vous propose aujourd'hui Auguste Piguet.         Au rendez-vous une fois encore, une fois de plus.