6. Deux mots sur Brembilla, et par incidence sur une oeuvre magnifique de  Carlo Ceresa.
Un tout petit élément architectural d'une vieille maison de Brembilla.
    Chose méconnue jusqu’à il y a peu encore, cette église possède,  à l’instar de tellement d’autres des localités  de ces vallées bergamasques, des trésors picturaux. Parmi ceux-ci il faut absolument citer la Madonna col Bambino in gloria et Santi,  exécutée vers 1600 par Carlo Cesera. A notre avis il s’agit-là de sa meilleure œuvre, traitée un peu à la manière  de Palma il Vecchio, visages tout en douceur, absolument remarquables dans leur finesse d’exécution, et drapés souples et parfaitement maîtrisés. C’est là une peinture d’une grande valeur artistique  qui ne peut que placer haut son créateur qui a parfaitement réussi son pari de donner à ses personnages une spiritualité « céleste », celle-ci naturellement hors de toute réalité humaine !
    Quant au gros bourg de Brembilla, y accomplir un petit pélerinage ne fera de mal à personne!