66. Propos de montagnes, un petit conte pour les enfants de Dazur Lavallée - FAVJ du 12 janvier 1958 -
Le Mont-Tendre vu du Sapelet-dessus.
    Il arrive parfois que des montagnes voisines les unes des autres fassent un brin de conversation. Un jour donc, le Mont-Risoud s'ennuyait, n'ayant pas d'ami véritable parmi ses congénères. Il s'adressa à son vis-à-vis, le Mont-Tendre, et lui demanda, d'un air un rien moqueur:  
  - Où est donc ta végétation, pauvre Mont-Tendre ? Où sont tes forêts, richesses dont je suis, moi, tout recouvert ?                                                                                                                                                  DAZ