66. Maurice Pittet K, artiste-peintre, décédé sauf erreur en 1999
Maurice Pittet K, personnage mystérieux, artiste de valeur
   Ce grand artiste encore relativement méconnu, aura passé quelques années de sa vie professionnelle aux Charbonnières, où il habitait autant le restaurant "Terminus" que son domicile proche, sis "Chez Doret". C'est là qu'il tenait atelier et créait des toiles de grand format dont le moins que l'on puisse dire est qu'elles ne laissaient pas indifférent, bien propres au contraire  à faire fuir le simple péquin attaché à ses valeurs traditionnelles et à son goût pour le beau paysage. 
    Car Maurice Pittet peint avec ses angoisses, presque avec son sang ! Ainsi ses toiles privilégient le noir sur lequel viennent se poser des taches du rouge le plus violent. Parfois, dans cet univers en apparence morbide, mais surtout plein d'interrogations, une tache bleue apparaît, lueur d'espoir dans un monde où le noir et le rouge régnent en maîtres. Ses deux couleurs préférées, parce que correspondant à ne s'y pas méprendre à son univers intérieur où la mort paraît rôder plus que l'espoir d'une vie qui se terminerait en apothéose !
    Maurice Pittet fut un grand artiste, très certainement incompris, mais dont le rayonnement de l'oeuvre est à venir. C'est tout au moins ce que l'on souhaite à ce personnage sombre et mystérieux que d'aucuns auront mieux connu que nous qui n'avons fait que de le croiser.