65. Quand l'agrafeuse remplace le marteau
Françoise Rochat est d'une habileté folle à l'agrafeuse
   1983, époque de haute production de vacherin pour le village des Charbonnières, avec un tonnage global qu'il  ne pourra plus jamais dépasser. Quelque 700  000 kg sont ainsi affinés chaque saison dans cette localité, répartis entre quatre affineurs.
    Autant de vacherins, près du million de pièces, nécessitent autant de boîtes. Et à l'époque celles-ci sont presque toutes montées à la main et à domicile. Cela permet à quatre agriculteurs de trouver avec cette activité accessoire un gain  bienvenu.
    Pensons tout de même que c'est là une époque incroyable pour ce village, et  apparemment destinée à durer toujours.
    Ce serait sans compter  les coups du sort. Mais pour l'heure ne découvrons nullement l'avenir et jouissons du simple présent qui offre, à partir de la commercialisation du vacherin, du travail à beaucoup de monde. Et si le montage des boîtes à domicile n'enrichira jamais son homme, il permettra au moins  à ceux qui le pratiquent  de mettre du beurre dans les épinards!