65. Les Places, en dessus du Pont, à votre gauche quand vous montez à fond la gomme en direction de Pétra-Félix!
Les Places, une toile peinte par Tell Rochat en 1926
    Les Places, tel est le nom de cette grosse ferme que vous voyez à votre gauche quand vous montez tranquillement en direction de Pétra-Félix. Elle mériterait une fois que vous vous y arrêtiez, ne serait-ce que pour rendre hommage en vous recueillant devant cette belle maison qui connut des jours meilleurs, au peintre Tell Rochat dont ce fut ici le lieu de naissance.
    Oui, c'est là, dans cette grosse maison, que cet artiste combier vécut l'essentiel de sa vie, quand il était jeune ou plus tard quand il n'était pas en voyage. C'est ici que sa passion pour la peinture naquit. C'est dans les environs qu'il posa pour la première fois son chevalet pour fixer sur sa toile en premier la chère maison qu'il habitait.
    Les Places, vendues par la famille dans les années soixante, n'est aujourd'hui plus qu'un alpage. Ceci est une destinée peu glorieuse, mais quelque part cette seconde affectation vaut mieux qu'une démolition.
    Alors souhaitons que ces chères Places durent encore longtemps pour témoigner en d'autres temps et sous une forme inchangée, ce que fut le lieu aimé de ce grand peintre combier qui trouva pourtant un climat plus favorable de l'autre côté du Mont-Tendre pour aller y peindre toute une série de "moillettes", toiles qui sont toutes des chefs-d'oeuvres de lumière et de sobriété.