65. L'étameur.
Un étameur du côté de Paris.
    Notre connaissance du métier se réduit à peu de chose. Juste une note d'Auguste Piguet qui pense que de tels professionnels n'ont pas du faire fortune à la Vallée. 
    De toute manière c'étaient des gens étrangers à la région, qui ne faisaient que passer à domicile, cherchant l'outil à réparer, cueillers, assiettes d'étain, et plus tard, parapluie. 
    Un petit métier que ne pouvaient pratiquer que ceux qui ne tiennent pas en place et qui cherchent à en voir, du monde! Ce qui était bel et bien le cas, entrant dans toutes les maisons, confrontés à tous les milieux, état qui devait faire d'eux des gens pleins de philosophie et de sagesse humaine! 
    Et savez-vous par qui, plus tard, les étameurs furent remplacés ? Tout simplement par nos ruclons qui inauguraient notre nouvelle civilisation du tout à jeter.