64. Une étude de classe de 1975 sur le village des Charbonnières en général, sur le vacherin en particulier.
Le laitier que les deux classes d'Yverdon avait pu rencontrer était alors Agénor Grobet
    Les classes 4 P1 et 4 P2 de l'Ecole normale d'Yverdon montaient au Charbonnières en 1975 pour réaliser un étude environnementale. Des différents dossiers réalisés au cours de ces quelques jours d'enquête, elles composèrent  une publication par le moyen de la duplication à alcool. Ce document fut remarquable. Il témoigne d'une manière inédite de la vie d'une collectivité à un moment donné de notre histoire. Les activités économiques ne sont pas oubliées, en lesquelles figurent naturellement le vacherin.
    On constatera sans peine combien les choses ont changé en ce laps de plus de trente ans, et à quel point surtout le tissu économique du village s'est rétrécit. En vérité, de ces activités passées, il ne reste pas grand chose, et dans le domaine du vacherin, juste assez semble-t-il, pour justifier la grande fête annuelle de septembre que l'on organise en son honneur.
    Cette étude montre également à quelle vitesse le temps fuit, et que rien, mais rien, ne saurait jamais rester pareil. Rude leçon pour les philosophes!