63. Le sapin à Siméon, par Georges Golay.     Voilà, presque arrivé au bout de nos munitions en ce qui concerne les contes et légendes de notre Pays de Joux, tout au moins dans un premier temps, car qui sait ce que peuvent nous révéler nos vieux cartons, l'une des plus belles histoires en rapport avec notre passé. Voici donc le vieux Siméon, messager à l'ancienne, sac au dos, porteur de nouvelles et de menus objets, franchissant le Marchairuz plus souvent qu'à son tour dont il avait fait son environnement privilégié. Amoureux d'un fameux sapin sous lequel il aimait à se reposer, considérant qu'il était approximativement à mi-parcours.
    Un sapin qui par ailleurs et malheureusement n'est plus, rongé de vieillesse qu'il fut et alors qu'on avait la nécessité de l'abattre. Mais les lieux n'ont pas oublié les passages répétés du vieux Siméon et la légende subsiste.
    A découvrir d'urgence.

    P-S: on trouvera sur internet de nombreuses informations sur les promenades à faire dans la région du Sapin à Siméon. C'est vraiment un endroit spendide.